38 témoins (One Night) - Movie Reviews - Rotten Tomatoes

38 témoins (One Night) Reviews

Page 1 of 1
July 15, 2014
Rapt was a much better movie but this one had an interesting premise --people just standing by watching someone victimized & is based on a true story. Just doesnt quite have the speed needed to make it interesting or want to watch it again.
½ December 14, 2012
underrated film... mocht minstens 7 krijgen op imdb....
½ November 20, 2012
Very realistic and well acted, but just as almost all the french movies... too slow. It's a shame because the message should arrive to everybody!
October 21, 2012
Yvan Attal est colossal dans ce film. Son jeu un peu mou au début n'envoit rien de bon ; puis vient un monologue qui le fait vivre et fait vivre le film avec. Déplorable qu'il ai a donné la réplique à Sophie Quinton qui ne lui arrive pas à la semelle.
La réalisation est un peu trop frenchy mais pas mauvaise non plus. Les plans en intérieur sont bons ils auraient dû tout filmer derriere les fenetres.

Sur l'histoire. C'est tiré d'une histoire vraie je crois alors je n'en dirais rien de plus que ce qui a certainement été romancé, et qui est d'un triste réalisme. Elle. Aussi lache que les 38 ; certainement même encore plus. Elle est aussi vraie que cette histoire est scandaleuse. Je n'irais pas plus loin le reste serait personnel.
October 4, 2012
Il y avait matière à réaliser un bon film, un grand film même, avec ce "38 témoins". Pas parce qu'on attendrait avec fébrilité la résolution du crime crapuleux qu'il dépeint : à bien y réfléchir, cet aspect des choses n'a pas grande importance et le film ne livrera aucun coupable à la vindicte populaire. Mais parce qu'il aborde un phénomène aussi fascinant que révélateur de la psychologie humaine: le Bystander effect, qui inhibe la capacité à porter secours à autrui en présence d'autres personnes...en d'autres termes, le crime que tout le monde a vu mais dont personne ne parle...parce qu'on ne veut pas d'ennuis, parce qu'on se sent morveux de s'être auto-persuadé que quelqu'un d'autre s'interposerait et qu'après tout, ce n'était pas notre problème. S'il assène quelques sentences définitives sur la condition humaine, "38 témoins" se disperse lorsque l'étude du poids de ce non-dit sur une relation de couple en particulier prend le pas sur le reste. Sans oublier qu'il lui manque quelque chose de capital, à ce film : un peu de vie ! Gris, glauque, catatonique (ça se déroule au Havre mais quand même...), "38 témoins" développe une galerie de personnages qui ne semblent exister que pour structurer la démonstration voulue par Lucas Belvaux, démonstration à laquelle ces personnages dépressifs et théâtraux, qui parlent soit trop soit pas assez, ne confèrent malheureusement guère de crédibilité.
½ August 17, 2012
Le niveau du film mà (C)ga chiant vient de remonter sà (C)vèrement avec 38 tà (C)moins ...
July 29, 2012
No more interest than simple insignificant story
½ April 16, 2012
Well shot and competently acted; hokey, hokey script.
½ March 27, 2012
This is probably the worst film i have ever seen in my entire life! Not only it's boring as hell, but it's stupid, long & vacuous as possible! We are watching a couple breaking up for the stupidest reason i have ever seen, the dialogues are so intense it seems we are in the middle of some greek tragedy or deciding about nuclear weapons on the verge of crashing earth & for what? This film is ugly, the scenery is poor, the set unflatering & the director of photography should go back to school! This film looks like an essay from a young diplomed director showing his first picture to an audience! What the fuck! How can France produce such tosh? I will always wonder! This kind of film is only meant to wank your brain, make you moan with annoyance & kill you with an ending even worse than the begining! Few films have the power to make me bored or angy this one is taking the oscar hand high! Please save your money, your time & your friday night! Wait for this to pass on tv & please that night watch something else or you might be the witness of your own degeneration in your seat!
½ March 17, 2012
important, this - what could be a bigger subject than silence, and guilt, and the use of words? Well, several things actually, but none the less... try and find a subtitled version of this if you are only anglophone. A woman is murdered, and her neighbours see and hear nothing. Or so they say. What would you do? What would you say? Aren't the greatest regrets always the things not said, the times we didn't speak out? Discuss. Oh, and see the film. Set in Le Havre, with looming ships and a clanking port and huge grey skies.
Page 1 of 1