Cloclo Reviews

  • Nov 26, 2014

    Browsing for the recently added films on Neflix, I stumble upon Cloclo. It immediately got my attention. But, a biopic about an artist I don't even know? And that artist is french? And the movie is in FRENCH??? Sometimes, the universe makes decisions for you that you don't quite understand, but know for a fact you have to. This was one of those. Cloclo is, to quote Netflix, a biopic that "traces the tumultuous life of pop superstar Claude François, from his early years and meteoric rise to his tragic death." This movie is absolutely amazing! The tour de force performance by Jérémie Renier, the locations, the storytelling, the musical montages. Powerful and electric! Then I understood why this movie called upon me. Claude François is the writer and composer of the french song Comme d'habitude, which would later be recorded in an English version by Frank Sinatra for his world hit, My Way. Some things come on their own. Others, we search for. Regardless of the way they arrive, it's all about the way we cherish those moments that will linger forever in our hearts.

    Browsing for the recently added films on Neflix, I stumble upon Cloclo. It immediately got my attention. But, a biopic about an artist I don't even know? And that artist is french? And the movie is in FRENCH??? Sometimes, the universe makes decisions for you that you don't quite understand, but know for a fact you have to. This was one of those. Cloclo is, to quote Netflix, a biopic that "traces the tumultuous life of pop superstar Claude François, from his early years and meteoric rise to his tragic death." This movie is absolutely amazing! The tour de force performance by Jérémie Renier, the locations, the storytelling, the musical montages. Powerful and electric! Then I understood why this movie called upon me. Claude François is the writer and composer of the french song Comme d'habitude, which would later be recorded in an English version by Frank Sinatra for his world hit, My Way. Some things come on their own. Others, we search for. Regardless of the way they arrive, it's all about the way we cherish those moments that will linger forever in our hearts.

  • Sep 15, 2014

    The biographical story of cloclo..a lot to learn although the movie is just ok

    The biographical story of cloclo..a lot to learn although the movie is just ok

  • Jul 11, 2013

    I saw this in Paris, last year. I didn't understand what they were saying but I could understand the story line and what was happening. I truly enjoyed it. I can't wait till it becomes available for sale.

    I saw this in Paris, last year. I didn't understand what they were saying but I could understand the story line and what was happening. I truly enjoyed it. I can't wait till it becomes available for sale.

  • May 14, 2013

    A very well produced and acted film, Jeremy Renier carries the film through and through.

    A very well produced and acted film, Jeremy Renier carries the film through and through.

  • Mar 24, 2013

    A French movie can be great to i see ...great acting from Jeremie Renier ! Nice Songs

    A French movie can be great to i see ...great acting from Jeremie Renier ! Nice Songs

  • Mar 10, 2013

    Excellent biopic sur la vie de ce génie que fût Claude François. Siri maîtrise son sujet et offre 2 ou 3 plan-séquences très sympas. Je ne m'étendrai pas sur la perf de Jérémie Renier qui est juste bluffante. Il aurait mérité le César d'ailleurs. Lui.

    Excellent biopic sur la vie de ce génie que fût Claude François. Siri maîtrise son sujet et offre 2 ou 3 plan-séquences très sympas. Je ne m'étendrai pas sur la perf de Jérémie Renier qui est juste bluffante. Il aurait mérité le César d'ailleurs. Lui.

  • Feb 23, 2013

    Film intéressant d'un être totalement centré sur lui même. J'aime particulièrement les films biographique alors, même si ce type de chanteur est loin de ceux que j'apprécie, j'ai bien aimé le film

    Film intéressant d'un être totalement centré sur lui même. J'aime particulièrement les films biographique alors, même si ce type de chanteur est loin de ceux que j'apprécie, j'ai bien aimé le film

  • Oct 25, 2012

    Deux heure vingt pour retracer la vie et l'oeuvre de Claude François, alors que des personnalités historiques plus importantes doivent souvent se satisfaire d'une heure de moins, voilà qui peut sembler exagéré..Un peu comme si le film avait choisi de s'adresser exclusivement aux fans transis du chanteur kitsch, toujours prêts à se repaître de la moindre anecdote ou apparition post-mortem de leur idole. Ces derniers seront d'ailleurs à la fête tant l'incarnation du personnage s'impose comme le véritable point fort du film : la prestation de Jérémy Rénier est bluffante et mérite de sincères applaudissements, etl'acteur belge est aujourd'hui le meilleur sosie de Claude François qu'on ait jamais vu. Et puis, il y a "Cloclo", le film, un truc de bonne facture, peut-être un chouïa scolaire mais qui a l'immense mérite de prendre le contre-pied de deux tendances majeures du biopic contemporain. Premièrement, alors qu'il est d'usage aujourd'hui de sélectionner un événement important et d'en tirer des vérités sur l'individu et sur son destin, Florent Emilio-Siri fait le pari de l'exhaustivité. Ici, vous saurez tout, de l'enfance égyptienne aux funérailles. Pas très imaginatif comme procédé, mais très complet, comme si l'objectif avait été de livrer le biopic ultime sur l'artiste. Secundo, à moins d'avoir affaire à un biopic de Pol Pot ou d'Adolf Hitler (et encore...), les oeuvres biographiques, sans être forcément panégyriques, tentent toujours de montrer les aspects humains du sujet...pour rappeler qu'ils sont potentiellement comme nous (ou que nous sommes potentiellement comme eux ?) dans le cas des monstres, pour insister sur les faiblesses ou les défauts sympathiques dans le cas des idoles ou des personnalités statufiées dans le marbre de l'histoire. "Cloclo" dévoile lui aussi certains aspects humains, terriblement humains, du chanteur : Claude François n'était pas seulement une bête de scène dotée d'une volonté inébranlable d'arriver à ses fins, mais aussi un mari jaloux, un père peu concerné, un fils ingrat, un tyran domestique, un employeur déplaisant et un businessman sans scrupules : Un portrait qui, pour être sans doute fidèle à la réalité (les deux fils de Claude François étant producteurs, il est douteux qu'ils aient laissé passer n'importe quoi) ressemble parfois à une entreprise de démolition en bonne et due forme. "Cloclo", le film qui vous fera découvrir, au-delà de l'icône, le trou du cul.

    Deux heure vingt pour retracer la vie et l'oeuvre de Claude François, alors que des personnalités historiques plus importantes doivent souvent se satisfaire d'une heure de moins, voilà qui peut sembler exagéré..Un peu comme si le film avait choisi de s'adresser exclusivement aux fans transis du chanteur kitsch, toujours prêts à se repaître de la moindre anecdote ou apparition post-mortem de leur idole. Ces derniers seront d'ailleurs à la fête tant l'incarnation du personnage s'impose comme le véritable point fort du film : la prestation de Jérémy Rénier est bluffante et mérite de sincères applaudissements, etl'acteur belge est aujourd'hui le meilleur sosie de Claude François qu'on ait jamais vu. Et puis, il y a "Cloclo", le film, un truc de bonne facture, peut-être un chouïa scolaire mais qui a l'immense mérite de prendre le contre-pied de deux tendances majeures du biopic contemporain. Premièrement, alors qu'il est d'usage aujourd'hui de sélectionner un événement important et d'en tirer des vérités sur l'individu et sur son destin, Florent Emilio-Siri fait le pari de l'exhaustivité. Ici, vous saurez tout, de l'enfance égyptienne aux funérailles. Pas très imaginatif comme procédé, mais très complet, comme si l'objectif avait été de livrer le biopic ultime sur l'artiste. Secundo, à moins d'avoir affaire à un biopic de Pol Pot ou d'Adolf Hitler (et encore...), les oeuvres biographiques, sans être forcément panégyriques, tentent toujours de montrer les aspects humains du sujet...pour rappeler qu'ils sont potentiellement comme nous (ou que nous sommes potentiellement comme eux ?) dans le cas des monstres, pour insister sur les faiblesses ou les défauts sympathiques dans le cas des idoles ou des personnalités statufiées dans le marbre de l'histoire. "Cloclo" dévoile lui aussi certains aspects humains, terriblement humains, du chanteur : Claude François n'était pas seulement une bête de scène dotée d'une volonté inébranlable d'arriver à ses fins, mais aussi un mari jaloux, un père peu concerné, un fils ingrat, un tyran domestique, un employeur déplaisant et un businessman sans scrupules : Un portrait qui, pour être sans doute fidèle à la réalité (les deux fils de Claude François étant producteurs, il est douteux qu'ils aient laissé passer n'importe quoi) ressemble parfois à une entreprise de démolition en bonne et due forme. "Cloclo", le film qui vous fera découvrir, au-delà de l'icône, le trou du cul.

  • Sep 30, 2012

    Man was this guy tortured.

    Man was this guy tortured.

  • Sep 15, 2012

    Cloclo : l'acteur l'incarne bien physiquement, mais manque un peu de punch dans son jeu ; à part sa, on apprend pas mal de choses intà (C)ressantes, et on s'ennuie pas pendant les 2h30.

    Cloclo : l'acteur l'incarne bien physiquement, mais manque un peu de punch dans son jeu ; à part sa, on apprend pas mal de choses intà (C)ressantes, et on s'ennuie pas pendant les 2h30.