G.I. Samurai - Movie Reviews - Rotten Tomatoes

G.I. Samurai Reviews

Page 1 of 1
½ March 21, 2012
Un titre débile, typique du je-m'en-foutisme rampant qui sévissait alors autour des productions asiatiques, un B.O. stridente qui rappellera des souvenirs émus aux fans de sentaï et ces inimitables doublages d'époque, qui donnaient l'impression d'être en train de regarder le club Dorothée, même dans les moments les plus dramatiques : le moins qu'on puisse dire, c'est que « Les guerriers de l'apocalypse » ne peuvent plus décemment s'adresser, aujourd'hui, qu'à un certain type de public, celui pour qui ces tares se muent inexplicablement en qualités. Pour autant, il ne faudrait pas charger la choses de tous les maux : en se remettant dans le contexte de l'époque, « Les guerriers de l'apocalypse » n'est pas plus un nanard que ne l'était « Nimitz, retour vers l'enfer » sorti à la même époque. De toute façon, les Blockbuster des années 80 ont tous, presque sans exceptions, pris un méchant coup de vieux et l'industrie cinématographique nippone n'a jamais été réputée pour sa prodigalité envers ses propres productions . Pour ne rien arranger, l'armée japonaise, froissée de l'image que le film renvoyait de ses membres, refusa de se prêter au jeu et le réalisateur dut revoir sérieusement à la baisse (autrement dit, avec un seul tank et un seul hélico) l'ampleur des batailles rangées prévues au programme de ce spectacle régressif. Inutile de creuser en profondeur les motivations des différents protagonistes : on n'a pas affaire au « Ran » de Kurosawa et la seule métaphore qu'on puisse tirer des « Guerriers de l'apocalypse » est que les Forces d'autodéfense nippones méritent mieux que de stationner sur une plage en attente d'une hypothétique invasion communiste. Avant toute autre chose, le réalisateur semble s'être fait plaisir avec ce trip belliqueux et ludique, qui voit des militaires foncer en char d'assaut au milieu de myriades de petits bonshommes-bannière, les flèches répondre aux rafales d'AK-47 et des samouraï-acrobates s'infiltrer à bord d'un hélicoptère en vol. A condition d'avoir conservé cet état d'esprit qui permet d'inventer d'innombrables histoires avec de petits soldats, il n'est pas difficile de se prendre au jeu... !
½ August 18, 2010
This movie goes nowhere from start to finish with its boring plot of Japanese soldiers traveling through time somehow, bad writing, horrible action scenes and awful camera work. Skip this movie if u get the chance. 1/10
½ February 22, 2010
Quite simply the best concept for a movie ever, except it has no zombies. If this film had zombies it would have won all the oscars in 1979 and all of them since then too.
Page 1 of 1